Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cathédrale : projection d’un film de Hitchcock

Une messe de réparation sera-t-elle célébrée ? Samedi 5 octobre dernier, la cathédrale de Moulins a connu une irruption du profane – littéralement, une profanation – pendant 1h et 15 minutes avec la projection du film L’Eventreur de Hitchcock. Mgr Percerou bafoue le simple bon sens et... le droit de l’Eglise.

La cathédrale, c’est l’église de l’évêque – par définition. C’est l’église modèle, l’église mère de toutes les églises d’un diocèse. C’est dire le choc qu’ont dû ressentir tous les curés et les fidèles du diocèse de Moulins face à la dernière extravagance de leur évêque.

Voici le synopsis du film, dont le titre anglais est The Lodger : sur le modèle de la série d’assassinats commis par Jack l’Eventreur, un tueur en série assassine des jeunes femmes blondes. Un homme se présente pour louer une chambre chez M. et Mrs Bunting. Daisy, leur fille blonde, s’éprend de l’étrange locataire. Joe, le petit ami de Daisy, est le détective chargé de l’affaire. Il devient jaloux du locataire etc.

Mgr_percerou_hitchcock_affiche.jpgComment Mgr Percerou a-t-il pu avoir l’idée de projeter ou d’autoriser la projection d’un film, et d’un tel film ? La chose a été réfléchie de longue date, sans aucune improvisation : l’évènement a même fait l’objet d’une affiche spécifique, avec logo du diocèse (en bas à gauche) et trois partenaires ! De plus le film, muet, a été accompagné par l’orgue de la cathédrale : là encore, aucune improvisation possible, n’entre pas qui veut pour toucher l’instrument.

Il est possible qu’à force d’accueillir des évènements profanes dans la cathédrale, l’évêque ne se rende même plus compte de la différence entre une cathédrale et une salle de spectacles – quoique un film d’horreur aurait tout de même dû le faire réagir.

Le droit de l’Eglise, le droit canonique, rappelle qu’une église et a fortiori une cathédrale est un lieu sacré : «  Les lieux sacrés sont ceux qui sont destinés au culte divin » (canon n°1205). Et le droit canon précise au n°1210 : « Ne sera admis dans un lieu sacré que ce qui sert ou favorise le culte, la piété ou la religion, et y sera défendu tout ce qui ne convient pas à la sainteté du lieu. » Voilà qui est clair, même si la suite énonce : «  Cependant l’Ordinaire [ici, l’évêque] peut permettre occasionnellement d’autres usages qui ne soient pourtant pas contraires à la sainteté du lieu. »

 Mgr Percerou a donc estimé que la projection d’un tel film n’était pas « contraire à la sainteté du lieu. » On laissera le lecteur de ce blog qualifier lui-même la sûreté de jugement de l’évêque de Moulins.

 On notera une fois encore la parfaite indifférence de l’évêque aux sentiments de ses propres fidèles et de ses propres prêtres (voir par exemple ici ou ), qu’on imagine nombreux à être consternés.

 On notera également l’indifférence de Mgr Percerou à l’égard de ses confrères évêques, qui ont collégialement produit une « Note épiscopale sur les concerts dans les églises »  où l’on peut lire : « Signes visibles d’une réalité invisible, les églises ne peuvent être considérées comme de simples lieux publics, disponibles pour des réunions de tous genres. Ce sont des lieux sacrés, c’est-à-dire mis à part de manière permanente pour le culte rendu à Dieu. (...) Le respect de cette identité est un principe fondamental auquel on doit se tenir. Quand les églises sont utilisées pour des fins différentes de celles qui leur sont propres, leur caractéristique de signe du mystère chrétien est mise en danger, avec des dommages plus ou moins graves pour la pédagogie de la foi et la sensibilité du peuple de Dieu. Comme le rappelle la parole du Seigneur : ‘Ma maison est une maison de prière’ (Luc 19:46) ».

*

Commentaires

  • Ce n'était pas le lieu, en effet... Et pourquoi ce film, là ? Hitchcock a fait un magnifique film sur le sacerdoce et le secret de la confession : « La Loi du silence », sorti en 1953 !

Écrire un commentaire

Optionnel