Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mgr Percerou nommé évêque de Nantes

Mardi 11 août 2020, Laurent Percerou a été nommé évêque de Nantes par le pape. Il sera installé le dimanche 20 septembre prochain. Votre blogueur lui adresse toutes ses félicitations.

Commentaires

  • Pauvre diocèse de Nantes qui va recevoir un évêque aussi nul!

  • Bonsoir,
    Je viens de lire quelques articles de votre blog... Il y a des points intéressants... Eh bien on essayera d'accueillir au mieux Mgr Percerou à Nantes (où je réside), il n'a "pas de chance" la cathédrale vient de subir de gros dégâts, par contre le diocèse est grand et vivant, avec beaucoup de problématiques variées aussi, entre autres concernant les personnes exilées... Bref, on verra, chacun a ses qualités et ses limites, moi (et vous) aussi... je ne sais pas si j'apprécierais un blog à mon sujet, mdr

  • Bon débarras ! Le suivant sera-t-il pire ? Cela semble difficile... et pourtant.

  • Bonjour, merci pour tous vos articles qui me permettent de mieux connaître Mgr Percerou nouvellement nommé dans le diocèse de Nantes. On priera pour son âme en même temps que nous implorerons le Seigneur d'avoir pitié de nos âmes. J'ignore si vous continuerez ce blog pour suivre Mgr Percerou dans son nouveau diocèse. Qui sait ? Peut-être aurions-nous la surprise d'une conversion sur le chemin de Damas. Il est vrai que Saul était persécuteur. Aujourd'hui Satan moissonne abondamment sans persécuter ! Du moins ne persécute-t-il pas ouvertement mais sournoisement. Nos Églises de France et du monde (je ne parle pas de l’Église Universelle Catholique qui demeure l’Épouse du Christ) ont fini par faire rencontrer un peu trop vite Amour et Vérité tandis qu'elles opposent Charité et Foi. Fût un temps où une certaine théologie affirmait qu'en état de péché mortel on pouvait conserver la Foi et l'Espérance mais perdre la Charité. Mais la Charité est-elle encore la "Caritas chrétienne" sans la Foi et l'Espérance durant notre pèlerinage sur terre ? Si on lit les lettres de Mère Térésa publiées après qu'elle ait été honorée sur les autels on est pris de doute tant il est vrai que ce qu'on a parlé de "nuit de l'esprit" à son sujet pendant les 40 dernières années de sa vie prend surtout l'apparence d'une crise de la Foi (surtout lorsqu'on les compare avec les écrits lumineux de la petite Thérèse concernant les 18 mois de sa fin de vie terrestre). Il est vrai que des trois vertus théologales seule la Charité demeurera au Ciel tandis que les deux autres auront disparu mais tant qu'on reste sur terre saint Paul nous dit que les trois demeurent 1Co13:13 ! Finalement c'est comme si pour Mgr Percerou nous étions déjà rendus au Ciel en restant sur Terre ! Mais comment être sûr dès lors de ne pas confondre le Royaume des Cieux avec le Royaume terrestre ? Continuerions-nous à chercher le Royaume des Cieux et la Justice de Dieu Mt 6:33 ? Ne souhaitons-nous pas trop vite que "Justice et Paix s'embrassent" Ps 84:11 ? Je veux bien croire que Mère Térésa est une exception dont le Seigneur a ses secrets mais ce besoin de fraternité universelle qu'éprouvent nos ministres d’Église ne me semble rien avoir de juste et de surnaturel.

Écrire un commentaire

Optionnel