Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quel hommage aux prêtres décédés ?

Vous organisez des soirées pizza, une opération pamplemousse ou confiture d’oranges ? Vous avez droit à un article sur le site du diocèse, avec illustration. Vous consacrez 59 ans de votre vie comme prêtre au service du diocèse de Moulins ? Pas d’article. Pas d’illustration. 65 ans ? Pas d’article. Pas d’illustration. 67 ans ? Pas d’article. Pas d’illustration.

Trois prêtres du diocèse de Moulins sont morts en 2019. L’abbé Jean Castège, né en 1930, ordonné en 1960, mort le 17 août 2019. L’abbé Georges Grincourt, né en 1930, ordonné en 1953, mort le 30 octobre 2019. L’abbé Jean Allary, né en 1927, ordonné en 1952, mort le 30 mars 2019.

Aucun d’eux n’a eu droit à un article propre sur le site Internet du diocèse. Au mieux, il y a eu quelques lignes perdues dans une liste d’évènements dans la Lettre du diocèse  en ligne.

Pourtant tout de même, six ou sept décennies au service du diocèse, alors que tant de leurs confrères ont défroqué ! Mgr Percerou aurait pu choisir de les mettre en valeur - au moins autant qu'une soirée pizza. Comment espérer des vocations en négligeant de rendre hommage fortement et visiblement aux prêtres décédés ?

Il ne faut probablement pas chercher très loin la raison de l’absence de mise en valeur des prêtres qui ont donné leur vie à l’Eglise et au diocèse par l'évêque de Moulins : la crainte de ne pas plaire à un éventuel « jeune » internaute qui passerait par là, qui remarquerait inévitablement l’absence d’ordination de jeunes prêtres et le nombre important de décès. Il s’agit néanmoins de la réalité. Et il n’est pas évident que tenter de dissimuler la réalité soit plus attractif que de l’exposer en vérité.

*

Commentaires

  • Merci de ces analyses qui réveillent les consciences

Écrire un commentaire

Optionnel