Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Que disent les jeunes catéchisés par Mgr Percerou ?

Stupéfiant. Filmés par le diocèse lui-même. La vidéo a été mise en ligne par le diocèse lui-même. Elle démarre par le logo du diocèse. Une dizaine de jeunes d’une vingtaine ou trentaine d’années répondent en quelques mots face caméra à des questions comme : qu’est-ce que Dieu, le Carême, Pâques... le tout en deux minutes.

Voici un petit florilège. Qu’est-ce que Dieu ? Trois réponses : « la foi », « la religion », « compliqué ». Le Carême ? « Le Ramadan des catholiques ». Sic. Pâques ? « Les œufs » pour l’un, pour un autre « le moment où on va chercher les œufs mais en vrai. » Resic. Un autre prononce tout de même le mot de résurrection. La messe ? Seules deux réponses sont proposées : « Célébration » et « moment de recueillement ».  

Interviewé sur la chaîne de télévision KTO (voir précédent post), Mgr Percerou annonçait son programme en direction des jeunes : « ne pas les gaver ». Il précisait ne pas vouloir en faire « de petites encyclopédies chrétiennes » : c’est réussi.

Et pourtant, ces jeunes sont quand même là. Certains remarquent à l’évidence cette absence quasi-totale de transmission du contenu de la foi par leur évêque dont c’est pourtant la mission, comme en témoigne cette remarque touchante : « « C’est sûrement un peu plus compliqué que ça. »

A la question : « Qu’attends-tu de l’Eglise dans la vie quotidienne ? », les trois réponses proposées sont : « Pas grand-chose », « du soutien » et « un peu plus que baptême mariage enterrement ». Le premier n’imagine même pas qu’il y ait une réponse, les deux autres réponses sont émouvantes tant elles manifestent une attente non satisfaite – on les comprend. On pourrait parler de non-assistance spirituelle à jeunes en danger de tout laisser tomber, sans avoir soupçonné l’existence même d’une spiritualité catholique.

Voilà donc, en 2019, ce qu’un évêque, élu par ses pairs président de la Commission pour la pastorale des enfants et des jeunes, est fier de montrer.

***

Illustration : première image de la vidéo « enquête de sens » réalisée par le diocèse de Moulins, mise en ligne sur youtube le 11 avril 2019 avec ce commentaire : « La parole est donnée à nos jeunes ».

Commentaires

  • Quand toutes les religions se valent, quand nos prêtres ne croient plus au diable, quand on nous parle d'altruisme au lieu de charité, comment pourrait il en être autrement? Et si on avait les éveques que l'on mérite? Pas étonnant qu'ils fassent la guerre aux ordres traditionnalistes!

Écrire un commentaire

Optionnel