Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mgr Percerou, quel budget ?

Le diocèse de Moulins est riche. Il a payé rubis sur l'ongle, sans emprunter, cinq à six millions d’euros pour aménager une « maison diocésaine », c’est-à-dire un nouvel évêché.

C’est ce que nous apprend une présentation réalisée par le mensuel du diocèse Eglise en Allier, reproduit sur le blog de ladite « maison saint Paul » en janvier 2008 : « Le coût global de ce chantier est de 5 millions d’euros. Aujourd’hui, grâce à la réalisation d’actifs immobiliers  les factures  ont été réglées sans que l’on ait touché aux réserves du diocèse. » En 2012, Mgr Roland affirme que le diocèse « n’a pas de dettes » et quelques années plus tard, Mgr Percerou confirme dans La Montagne du 9 février 2014 : « Nous n’avons jamais eu besoin d’emprunter auprès des banques. »

Encore quelques années plus tard, et La Montagne du 13 février 2017 nous apprend que l’ancien évêché situé en centre-ville dans un grand hôtel particulier - dixit La Montagne du 2 juin 2016 - n’a même pas eu besoin d’être vendu pour financer le nouvel évêché en périphérie de la ville, et que le diocèse vient même d’investir 700 000 euros pour transformer l’ancien évêché en logements à louer : non seulement le diocèse de Moulins ne manque pas d’argent, mais il en a même suffisamment pour réaliser des investissements immobiliers.

Pourtant en 2012, l’évêque d’alors Mgr Pascal Roland lançait un cri d’alarme financier : avec la baisse du nombre de fidèles et des donateurs, le train de vie du diocèse ne pouvait être maintenu. Mgr Roland donnait alors clairement le budget annuel du diocèse : 4 millions d’euros, mais sans rien détailler. Quel est le montant des réserves financières ? Du patrimoine immobilier ? Quelles sont les postes de dépenses du diocèse ? Aucun renseignement n'est donné sur les actifs du diocèse, et aucun renseignement précis sur les dépenses... jusqu’à aujourd’hui, sauf quelques bribes incomplètes fournies à l’occasion du Denier de l’Eglise, qui fera l’objet d’un post spécifique.

Il est étonnant qu’une structure qui vit à 100% de la générosité de ses fidèles ne publie pas ses comptes.

***

 

Crédit illustration : Blackfish. Licence Créative commons

Écrire un commentaire

Optionnel